Une bonne idée, qui plus est 100 % française, que cet objet connecté permettant de suivre l’observance d’un patient, primée au CES de Las Vegas 2014.

Le Medipac

Modélisation 3D d'un des modèles de Medipac

Le Medipac est un pilulier de 7 ou 28 jours, destiné aux patients qui prennent beaucoup de médicaments tous les jours, créé par la société française Medissimo. Il est jetable et recyclable, assurant un produit propre du début à la fin de son utilisation, et se présente comme un livret composé de 7 rangées de 4 cellules.

Plus d’un million de journées d’hospitalisation sont liées à des erreurs médicamenteuses ce qui provoqueraient plus de 10,000 décès par an.
— Caroline Blochet, Fondatrice de Medissimo

Il faut savoir que l’efficacité de l’utilisation du pilulier a démontré une amélioration de l’observance (terme utilisé pour mesurer si un patient se conforme bien à la prescription médicale) depuis le 13 novembre 2006, grâce à l’étude scientifique américaine FAME réalisée pendant 14 mois sur 200 patients âgés de 78 ans. Dans cette étude, il a été observé que les personnes sous pilulier avaient une observance de 95,5 % contre 69,1 % pour celles sans.

À noter que le prix d’un pilulier Medipac varie entre 1,25 et 3,50 €, en fonction du nombre commandé et du statut du demandeur (professionnel ou particulier), coût qui n’est pas pris en charge par les caisses et mutuelles.

Pilulier intelligent

imedipac1

L’iMedipac est en fait une surcouche électronique ajoutant des fonctionnalités supplémentaires au pilulier traditionnel. Il informe de la prise, du retard de prise, de l’absence de prise ou de l’erreur de prise de médicaments par un signal lumineux, sonore, vocal ou de texte (SMS ou e-mail), le patient et les personnes qu’il a choisi d’avertir. Ces informations sont aussi transmises de manières sécurisées vers la plateforme esanté de Medissimo, afin de pouvoir être consultées en temps réel par les personnes accréditées (patient, médecin, pharmacien, aide à domicile, membre de la famille).

Il embarque un GPRS, une puce NFC, des LED, différents capteurs et une batterie longue durée.

Interopérabilité

On ne sait pas si iMedipac et les données recueillies pourront être utilisées par des applications tierces ou d’autres objets connectés (imaginez une application locale de suivi d’observance des patients d’une maison de retraite, ou lié à Mother ou même une montre ou des lunettes connectées).

Un prix ?

Cet objet devrait sortir à la fin de cette année 2014 à un prix encore inconnu, même si certaines sources annoncent 150 ou 250 €. L’achat serait accompagné d’un abonnement d’une dizaine d’euros, sans savoir non plus s’il sera obligatoire et s’il comprendra la fourniture de piluliers, sinon cela pourrait représenter sur la durée un coût non négligeable…

Il pourrait être aussi possible que les professionnels de santé s’en emparent et absorbent les coûts ?
Affaire à suivre…

[mk_button dimension=”three” size=”medium” outline_skin=”dark” url=”http://www.medissimo.fr/fr/imedipac/” target=”_blank” align=”left” margin_top=”0″ margin_bottom=”15″]Visiter iMedipac[/mk_button]

Pin It on Pinterest