Les maintenances dans les jeux vidéos

J’écris ce billet d’humeur, parce que j’ai 8 heures à tuer…

Évidemment, c’est faux ! C’est juste la durée de la maintenance de Lost Ark, qui a commencée à 6 h ce matin et qui va durer donc, jusque 14 h…

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai joué à pas mal de MMORPG dans ma vie de joueur PC (World of Warcraft, Guild Wars 2, Genshin Impact, Lost Ark, New World, Star Wars: The Old Republic, Aion, Rift, The Elder Scrolls Online, Wildstar) et souvent suffisamment pour faire l’expérience de leur système de maintenances et de mises à jour. Et pourtant, et pourtant… Je n’en ai que très peu de souvenirs. Pourquoi ?

C'est quoi une maintenance ?

Je ne suis ni développeur ni éditeur de jeu vidéo. Je ne peux qu’imaginer, sur la base d’informations et d’observations personnelles, ce qu’il me semble se dérouler…

Côté joueur·se

Il est impossible de jouer à son jeu favori du moment, pendant une durée allant de quelques minutes à plusieurs heures, de manière programmée et récurrente ou non. L’information leur a été passée directement en jeu (écran d’accueil ou message à l’écran à quelques minutes du début de la maintenance), sur le site officiel, via les réseaux sociaux numériques (Twitter, Discord) ou encore les fansites.

Côté développeur·se

Dans l’idéal, une maintenance est planifiée (sinon c’est beaucoup de pression et de stress) et préparée avec soin. Elle consiste souvent en plusieurs choses : ajouter des fonctionnalités, appliquer des modifications (festivals, corrections de bugs, de traductions…), nettoyer et optimiser les bases de données, stabiliser les serveurs… Ça fait partie de leurs journées de travail quoi.

Côté community manager

L’ascenseur émotionnel : devoir annoncer que le jeu sera indisponible pendant une certaine durée, avec un lien vers un article détaillé (ou pas) et devoir ensuite gérer les joueur·se·s qui en profitent pour se plaindre parce que « ça fait plusieurs maintenances et j’ai toujours le même bug » ou encore parce que les horaires ou la durée ne leur conviennent pas (bah oui, on est con et salé parfois, c’est pour ça que j’écris ce billet d’humeur).

Quelques exemples...

World of Warcraft

Si mes souvenirs sont bons, il y a toujours eu des maintenances hebdomadaires le mercredi matin entre 5 et 8 h du matin. Rien qui ne m’ait vraiment gêné dans ma progression ou les quêtes. Et puisqu’elle est régulière et constante, c’est facile de s’y habituer. L’objectif principal de cette maintenance, c’est l’optimisation et l’amélioration des performances. Ces horaires sont d’ailleurs différents en fonction de la région des serveurs, pour s’adapter aux joueur·se·s.

Il y a aussi des maintenances « exceptionnelles », sous forme de patchs pour ajouter des fonctionnalités et corriger des bugs, pendant lesquels les serveurs sont indisponibles pendant une moyenne de 4 à 6 h.

Genshin Impact

Sûrement les maintenances les plus appréciables. Pourquoi ? Parce qu’en plus d’apporter de nouveaux contenus, souvent dans la nuit, nous sommes récompensés de plusieurs centaines de primogemmes (monnaie virtuelle de Genshin) pour notre patience pendant des maintenances qui durent en général moins de 5 h. Si elles durent plus longtemps que prévu, la promesse est que nous recevons des primogemmes supplémentaires pour chaque heure de maintenance supplémentaire.

Je n’ai aucun souvenir que les maintenances de Genshin ont eu un impact sur mes sessions de jeu, mis de côté les quelques gigaoctets à télécharger et la lenteur de la vérification aux portes de la connexion (clin d’œil, clin d’œil).

Guild Wars 2

Vous pouvez penser ce que vous voulez de Guild Wars 2, mais s’il y a quelque chose que nous ne pouvons pas lui reprocher, c’est son système de maintenances. C’est simple, il n’y en a pas ! Bien entendu, c’est une fausse idée que nous pourrions avoir puisque nous n’avons pas à subir d’indisponibilité pour cause d’opération de maintenance. Et pourtant, régulièrement, ArenaNet active/désactive des contenus (boutique, festivals…), ajoute des fonctionnalités et applique des correctifs !

Les maintenances sont annoncées par l’intermédiaire des forums officiels et sur leurs comptes Twitter. En jeu, un message signale qu’une nouvelle version est disponible et qu’il faut redémarrer le jeu (sans ça, certains contenus instanciés sont impossibles à faire puisque vous n’avez plus la dernière version du jeu par rapport au reste de votre groupe). La durée de la maintenance dépend du poids de la mise à jour, de votre connexion internet, et de la puissance de votre ordinateur, soit le temps de télécharger les nouveaux fichiers, de les décompresser et de vous reconnecter.

Lost Ark

Ce ne sont pas les pires, mais celles qui m’ont gêné le plus (juste après celles de New World).

En soit, je n’ai rien contre le principe de maintenances, même si Guild Wars 2 m’a habitué à un système très peu contraignant pour ses joueur·se·s. Ce qui me dérange, c’est que lorsque dans les principes fondateurs du jeu, il faut se connecter et faire des quêtes régulièrement, avec des réinitialisations quotidiennes et hebdomadaires et que la maintenance t’empêche de terminer ces tâches avant LE reset (le jeudi à 11h, c’est la réinitialisation quotidienne ET hebdomadaire), bah forcément, ça à de quoi mettre en rogne…

Ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est : pourquoi des maintenances si régulières, si longues et sur ces pires horaires ? Pour la régularité, nous pouvons sûrement l’expliquer par la récence du jeu, avec les adaptations qui ont été réalisées et les correctifs et équilibrages qui doivent être apportés. Les horaires aussi s’expliquent : Smilegate RPG est situé en Corée du Sud, donc la maintenance pour eux a lieu de 14 à 22 h (+8 h)…

Mais pour la durée, je ne me l’explique pas… Est-ce qu’ils coupent tout et se lancent dans un challenge de tout corriger en 6-8 h de maintenance avec la pression que ça génère et de balancer les fichiers à la dernière minute ? Est-ce que c’est à cause de leur succès et de la flopée de serveurs qu’ils ont ajoutés, sans compter les différentes régions et serveurs supplémentaires associés et que donc la durée dépend du nombre de serveurs ? Pourtant, les serveurs ne semblent pas ou peu communiquer entre eux, puisqu’il est impossible de transférer un personnage sur un autre serveur d’une même région et qu’il ne sera sûrement jamais possible de transférer un personnage sur un serveur d’une autre région ! Pourquoi ne pas lancer des maintenances région par région ?

Conclusion

Okay, j’ai fini sur une note un peu salée, mais j’avais besoin de mettre des mots sur mon exaspération qui tourne toutes les semaines autour de la maintenance de Lost Ark (et précédemment New World). C’est difficile de comprendre pourquoi ces maintenances existent encore aujourd’hui, pourquoi elles sont si longues, à l’ère où les informations s’échangent à la vitesse de la lumière, où la virtualisation permet de donner vie à des concepts extraordinaires et des architectures un peu folles. Est-ce que ce ne sont que des questions d’investissements et de budgets ? Je suis quelqu’un de très curieux et qui s’intéresse un peu à la tech, et j’apprécie quand les studios qui font tourner des jeux vidéo expliquent, clairement, et pour celles et ceux que ça intéresse, les coulisses parfois un peu obscures sans quoi ces jeux ne fonctionneraient pas.

Je regrette que les éditeurs ne communiquent pas clairement sur les caractéristiques de leurs maintenances. Nulle part (ou difficile à trouver), sur le site de World of Wracraft, n’est indiqué qu’il y une maintenance hebdomadaire. Smilegate et Amazon n’ont jamais vendu non plus ces maintenances hebdomadaires (quoi que aléatoires). Est-ce que c’est parce que le lancement est récent ? Est-ce que ça aura lieu sur toute la durée de vie du jeu ? Impossible à savoir. Vous avez des réponses ? N’hésitez pas à les partager en commentaires.

C’est peut-être parce que, même si je n’en ai pas l’impression, je suis créateur de contenus, et que ces maintenances, qui tombent aux mauvais moments, m’empêchent de partager une session de jeu sur Twitch. Et que plutôt que partager son coup de cœur du moment, devoir trouver autre chose à jouer ou devoir anticiper sans certitudes, pour les plus organisés.

Partager cet article

Twitter
LinkedIn
Facebook
Telegram
WhatsApp
0 0 votes
Évaluation
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Sommaire

Jeux

HintHunt, l’escape room IRL

Adepte de l’escape room ? Ce genre du jeu vidéo dans lequel vous devez, la plus part du temps, vous échapper d’une pièce en résolvant des puzzles…

Jeux

Rift devient Free-2-play

Une vidéo a été publiée hier sur le Journal des devs de RIFT, annonçant sa gratuité (Free to play ou F2P pour les intimes), tout juste quelques

Jeux

La Quête du Chocobo

Ayant opté pour l’édition collector numérique, j’étais déjà super content de pouvoir crâner devant les autres joueurs avec ma monture coeurl.