En me retrouvant face à des tendances auxquelles j’ai pu m’identifier, j’ai tout naturellement été amené à mettre en place des outils pour, en plus de me former et de m’informer sur des sujets précis, réunir et partager ces informations.

Le but de cet article n’est pas d’indiquer quels sont les meilleurs outils ou les plus performants, mais de partager ceux que j’aime utiliser et auxquels je me suis habitué. À noter aussi que je n’évoque que la veille sur des sujets très précis mais actuels, alors que vous pourriez très bien surveiller par ces mêmes outils des noms de marques, ou votre propre nom.

Flux RSS

Toute la base de ma veille repose quasi exclusivement sur des flux RSS. La première chose à faire est donc de choisir avec soins ces flux avec l’idée de réunir un panel suffisamment large mais qualitatif, puisqu’après tout il faudra lire tous les contenus collectés qui seront partagés. Parfois ce sera grâce à une alerte Google que vous découvrirez et ajouterez le flux d’un nouveau site.

Google Alertes

google-alertes_01

Tableau de bord de Google Alertes

google-alertes_02

Création d’une nouvelle alerte

Google Alertes est très simple à prendre en main. Je n’expliquerais pas ses paramètres en détails, juste ce qu’il faut pour le bon fonctionnement en rapport à cet article, si vous souhaitez en savoir plus, il vous suffira de cliquez sur « Aide », disponible en bas des pages.

Rendez-vous sur cette page et connectez-vous avec votre compte Google. Cliquez sur « Créer une alerte » puis indiquez les termes de votre recherche, sélectionnez « Tout » type de résultat dans la langue que vous préférez et dans « Toutes les régions », et puisque vous jugerez vous-même de la pertinence des résultats, vous choisirez « Tous les résultats ». Pour finir, et afin d’éviter d’être spammé d’e-mails d’alertes, utilisez le mode d’envoi « Flux ».

N’oubliez pas que, comme indiqué dans le court paragraphe « Flux RSS », Google Alertes ne doit pas être votre seule source de contenus.

Visiter Google Alertes

Feedly

feedly_01

Connexion à Feedly

feedly_02

Ajout d’un fil RSS

C’est la solution que j’ai choisi à la fermeture de Google Reader et l’élément déclencheur de ma première veille active. Feedly m’a aussi redonné goût au suivi des actualités par les fils RSS.

Une fois connecté grâce à votre compte Google, Facebook, Twitter ou Microsoft, cliquez sur « Add Content », collez l’adresse d’un flux (celui créé il y a un instant sur Google Alertes par exemple ;-)) dans le champs prévu à cet effet et cliquez sur le meilleur résultat au cas où il y en aurait plusieurs. Pour le suivre, il vous suffira de cliquer sur le bouton « +feedly » : vous pourrez modifier ou lui indiquer un intitulé, et lui assigner une catégorie.

Au niveau des paramètres sur le site (en cliquant sur les points à côté de votre nom, en bas à gauche puis Preferences), j’attirerais juste votre attention sur les options « Show Pocket Icon » (doit être à « True »), et surtout « Auto-Mark As Read On Scroll » (« All Views »). Cette dernière permet, comme son nom l’indique, de marquer automatiquement les articles comme lus lorsque l’on scroll vers le bas.

Pour les versions mobiles et tablettes, il faudra vérifier que les cases suivantes soient cochées : « Auto Mark as Read », « Long Press to Save ».

Visiter Feedly

Pocket

pocket_01

Pocket

pocket_03

Ajouter un élément

Il semble que j’utilise Pocket depuis 2012. Avant, j’avais un dossier spécial dans mes favoris ou je m’envoyais des liens par e-mail… Ce que ça a changé pour moi ? Ma manière de naviguer sur Internet et de consommer du contenu. À l’origine, je l’utilisais surtout pour enregistrer des liens que je trouvais sur Twitter et impossible à lire dans le métro. Aujourd’hui, je l’utilise systématiquement lorsque je parcours Feedly depuis mon smartphone ou ma tablette et souhaite partager du contenu sur Scoop.it, sur mon blog ou simplement pour le « lire plus tard » à partir d’un ordinateur.

Vous avez plusieurs moyens à votre disposition pour sauvegarder des URL, dont mes préférés : par e-mail et via feedly. Tous ces moyens sont réunis et expliqués sur cette page.

Il ne faudra pas oublier d’indiquer que votre « Favorite Saving Tool » est « Pocket » dans les paramètres de votre application Feedly sur votre tablette et/ou mobile. Une fois fait, un appui long sur un article le sauvegardera dans votre liste Pocket.

[mk_button dimension= »three » size= »medium » outline_skin= »dark » url= »https://getpocket.com/ » target= »_blank » align= »left » margin_top= »0″ margin_bottom= »15″]Visiter Pocket[/mk_button]

Scoop.it

scoopit_01

Page d’accueil de Scoop.it

scoopit_03

Page de profil

scoopit_04

Créez une newsletter en un clic

En vous inscrivant, la deuxième étape sera celle de la création d’un nouveau sujet. À partir de ce moment, vous pourrez commencer à partager du contenu grâce à son URL directement sur le site ou à partir du bookmarklet (qui ne fonctionne pas toujours chez moi…) que vous trouverez dans le menu en cliquant sur votre nom, en haut à droite de la page.

Pensez à connecter vos comptes Facebook, Twitter et LinkedIn afin de pouvoir partager vos scoops sur ces réseaux, en un clic.

Une fonctionnalité intéressante offerte par Scoop.it, mais que je n’utilise pas : si vous envoyez des e-mails en HTML ou utilisez MailChimp, il vous sera possible et facile de partager vos scoops par e-mail.

[mk_button dimension= »three » size= »medium » outline_skin= »dark » url= »http://www.scoop.it/ » target= »_blank » align= »left » margin_top= »0″ margin_bottom= »15″]Visiter Scoop.it![/mk_button]

Pin It on Pinterest