Mon tout premier devis date de novembre 2013, et je l’avais fait sur monAE.fr ! À l’heure où j’écris cet article, j’ai enregistré 245 devis et 306 factures. 

Tout d’abord, attention à ne pas confondre monAE.fr et myAE.fr, qui sont édités par deux sociétés différentes. J’ai découvert monAE.fr (AKA facturation.pro) en cherchant un logiciel de facturation facile à utiliser, personnalisable, peu coûteux et en ligne.

Si le site vitrine a un peu vieilli, l’application en elle-même a profité d’un petit lifting en décembre 2016, ce qui la rend très agréable à utiliser, autant sur un ordinateur, que sur smartphone.

Vous pouvez l’utiliser gratuitement. Personnellement, j’ai rapidement été convaincu de prendre l’abonnement premium avec l’option Gold 1 Go qui me coûte 55,92 € par an.

Comme d’habitude, j’ai préparé un plan super détaillé, à la limite d’une documentation de l’outil. Mais pour faire plus simple, je vais résumer, en 5 points, ce que j’aime sur cette application.

1. Facile d’utilisation, même pour des néophytes

Moi qui ne suis pas un as de la comptabilité, cet outil m’a permis d’être rassuré quant à la facturation et aux problématiques du statut d’autoentrepreneur. Je ne savais pas, par exemple, que la numérotation de factures ne doit pas être interrompue, ou alors que si une facture était annulée, il fallait générer un avoir et non supprimer la facture, ou tout simplement, qu’elles étaient les mentions obligatoires à faire figurer. Et tout ça se fait très naturellement dans l’application.

Une fois votre compte créé, rendez-vous directement à la rubrique des paramètres qui est très détaillée. Il suffit de lire et de répondre. Étant orienté en partie vers les autoentrepreneurs, il y a des réglages très spécifiques. C’est vraiment très facile.

2. Des fonctionnalités très utiles

Je n’ai pas vu une seule fonctionnalité dont je ne comprenais pas l’utilité ou à me dire : “mais, ça ne sert à rien ce truc !”. Même s’il y a quelques rubriques et fonctions que je ne consulte ou n’utilise jamais ou peu, comme les statistiques, proposer à mes clients de régler par l’intégration PayPal, l’envoi des e-mails…, c’est uniquement parce que je préfère faire différemment.

Il faut parfois fouiller un peu pour découvrir certaines fonctionnalités, par exemple, je viens de découvrir un lien .ics que je peux ajouter à mon calendrier Google Agenda (ou autre, puisque c’est un format normalisé) pour suivre les échéances des factures.

Ce que j’aime : la recherche par mots-clés et les filtres (statut, période, …), l’aperçu des devis et factures en PDF dans le navigateur, les explications qui vous guident lorsque c’est nécessaire, la rubrique “déclarations” (j’y reviens juste après), la saisie des devis et factures.

3. Une aide précieuse pour vos déclarations

Les déclarations, c’est peut-être un des sujets qui me stressait le plus : “Est-ce que c’est bien enregistré ? Est-ce que j’ai bien mis le bon chiffre dans la bonne case ? Et si je me trompe, comment je rectifie ?”.

Même si certaines réponses ne se trouvent pas directement sur facturation.pro, la rubrique “Déclarations” vous aide à savoir quoi saisir et quand le saisir pour votre déclaration de chiffre d’affaires en fonctions de vos paramètres (par exemple, si vous êtes sur une période de cotisations mensuelle ou trimestrielle, si vous avez opté pour le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu,…).

Une autre sous-rubrique utile : “déclaration de revenus”. Sous la forme d’un tableau récapitulatif pour lequel vous pouvez sélectionner un type d’affichage (mensuel, trimestriel, annuel) et une période (12 derniers mois, ce mois-ci, le mois dernier ou une année spécifique) qui peut par exemple vous servir pour vos déclarations d’impôts, pour la CAF, etc.

4. Prenez l’option gold !

Si l’abonnement Premium n’est obligatoire qu’une fois les limitations atteintes (10 clients et 2000 euros sur 12 mois flottants), l’option gold a, selon moi, une vraie valeur ajoutée.

Notamment, pour la synchronisation avec Google Drive ou Dropbox (que je préfère, car j’ai un compte Dropbox Plus avec 1 To de stockage). Puisque je n’utilise pas la fonctionnalité d’envoi d’e-mails depuis l’application, j’ai besoin des fichiers PDF des devis et factures pour pouvoir les envoyer à mes clients. Sans cette synchronisation, je serais obligé d’ouvrir le site, trouver la ligne de mon devis (ou de ma facture), le télécharger, le retrouver dans mes téléchargements et l’envoyer…
Alors qu’avec la synchronisation, j’ai juste à naviguer dans mes fichiers Dropbox (qui sont rangés par client) et à joindre à mon message : à chaque création ou modification de devis et factures, le fichier PDF est mis à jour instantanément sur mon compte Dropbox. Cela m’assure aussi que ces fichiers sont enregistrés ailleurs et en relative sécurité. Il y a même d’autres fichiers qui sont exportés (liste des clients et livres des achats et recettes). Ainsi, si l’application venait à disparaître, j’aurais toujours accès à ces sauvegardes.

5. Orientée vers les développeurs

Ce dernier point n’intéresse pas forcément tout le monde, mais il est important pour moi. Cette application met à disposition une API, qui vous permet d’utiliser vos données, dans un format interopérable, à d’autres fins. Exemple : un client avait un outil de suivi de facturation, mais qui n’était pas toujours facile d’utilisation. Grâce à l’API de facturation.pro, je lui ai créé un accès à une page de mon site sécurisée par un mot de passe, sur laquelle il pouvait y trouver un tableau récapitulatif des devis et factures, ainsi qu’un lien vers le document en PDF pour chaque élément.

 

Si vous souhaitez découvrir quelques fonctionnalités supplémentaires, je vous invite à consulter leur page “Fonctionnalités” de leur site vitrine ou à créer un compte et tester par vous-même.

Et vous, si vous utilisez déjà un outil de comptabilité, lequel est-ce ? Est-ce qu’il vous convient ?

Pin It on Pinterest